Valeurs de la République et laïcité Oxygène #6 – Les mots de la politique de la ville

mar. 8 Déc. 2020 · 9h45 - 12h

L’année 2020 n’est décidément pas une année comme les autres pour les acteurs de la Politique de la Ville (et plus largement pour l’ensemble des acteurs de proximité) en Bourgogne-Franche-Comté ! Entre un renouvellement important des exécutifs locaux (seulement effectif depuis cet été), une angoisse sanitaire qui se prolonge avec un nouveau confinement, le déploiement massif de plans de relance et des questionnements complexes sur les enjeux sécuritaires et le « vivre-ensemble » … il y a de quoi se questionner sur les enjeux et les méthodes.

Trajectoire Ressources relance ainsi son format Oxygène pour permettre à tous les acteurs (des habitants aux élus en passant par les institutions, les chercheurs et le tiers secteur) d’avoir un espace de débat, en virtuel sur différentes thématiques.

Oxygène #6

Le phénomène n’est pas nouveau, mais médias et réseaux sociaux aidants, les mots que nous utilisons sont amplifiés, enflent et mutent, éloignent ou rapprochent, rallient ou atomisent nos vies. Des mots circulent avec une vitesse qui nous dépasse, 3G, 4G, 5G… et deviennent parfois slogans  brandis à tort et à travers pour désigner ou revendiquer.

Évidemment, la Politique de la Ville n’est pas préservée par cette spirale. Les qualificatifs employés dans les dispositifs, fiche-action, discours, articles de presse, etc. sont insuffisamment pesés et ne sont pas toujours fidèles à la perception des différents acteurs et habitants. Les expressions flottent et peinent  à se raccrocher à des réalités de terrain.

Avec le discours sur le séparatisme, les polémiques sur les nouvelles formes de communautarisme, la menace qui pèse sur la laïcité, c’est l’heure des grands rapprochements et des grandes confusions :

  • entre défense de la laïcité et lutte contre la radicalisation ;
  • entre défense de la République, valeurs de la République (dont la laïcité surtout), lutte contre le séparatisme, lutte contre la radicalisation ;
  • entre laïcité et liberté d’opinion et d’expression.

Tout n’est pas injustifié dans ces rapprochements, mais beaucoup reste trop approximatif. Les acteurs de terrain se retrouvent donc piégés par une actualité qui veut imposer son agenda à une lecture plus profonde du sujet.

Ces différents mots reflètent quelle réalité dans les quartiers prioritaires ? Comment guident-ils et accompagnent-ils les élus locaux, agents, acteurs de la société civile et habitants au quotidien ? C’est l’ambition modeste que nous nous fixons pour ce nouvel Oxygène, échanger pour s’accorder sur ce qui fait sens commun : « Mal nommer les choses, disait Albert Camus, c’est ajouter au malheur du monde, mais ne pas nommer les choses, c’est nier notre humanité ».

Inscription

 

 S’inscrire

Les codes d’accès à la visioconférence vous vous seront envoyés une fois votre inscription faite