Trajectoire Ressources : les origines

Le centre de ressources : Trajectoire Ressources

Trajectoire Ressources est née en 2006 dans l’objectif de soutenir les actions locales. Le conseil interministériel des villes en 2006 a conforté le rôle des centres de ressources politique de ville. Un cahier des charges fixe alors les missions des centres de ressources auprès des territoires engagés dans les dispositifs de cohésion sociale et de rénovation urbaine.

Ainsi en 2008, Trajectoire Ressources, reçoit la labellisation « centre de ressources – acteurs de la ville ». Un label qui lui donne une compétence territoriale à l’échelle de la région Bourgogne Franche-Comté.
Lieu d’échanges, de partages et de ressources, Trajectoire Ressources est un facilitateur dans la conduite de la politique de ville auprès des nombreux acteurs. Son rôle est d’être acteur tiers entre l’Etat, les collectivités, les élus, et les citoyens dans le champ de la politique de la ville.

Nos missions

Trajectoire Ressources intervient en direction des quartiers prioritaires en partenariat avec les différents acteurs de la politique de la ville. Les missions se concentre autour de 4 axes principaux.

+ Accompagner les acteurs

Cette mission consiste à orienter les acteurs (élus, agents de l’État et des collectivités territoriales, associations, bailleurs sociaux, etc.) de la politique de la ville dans la construction de leurs projets et à mettre à leur disposition les compétences du centre de ressources.

+ Qualifier les acteurs

Fonction dominante des centres de ressources, elle se décline de différentes façons, du groupe de travail au cycle de qualification ou encore aux journées d’étude. Elle permet d’accompagner la montée en compétences des acteurs locaux et de confronter les expériences des divers acteurs de la politique de la ville.

+ Animer les réseaux

Trajectoire Ressources par le biais de rencontres, de groupes de travail, de cycles de qualification participe au développement du réseau entre les professionnels, les élus et leur qualification grâce au partage de connaissances, l’échange d’expériences et aux pratiques de chacun.

+ Capitaliser, diffuser

La capitalisation ne s’arrête pas simplement à un travail d’accumulation d’informations. C’est avant tout une démarche de productions de connaissances à partir de l’échange, de l’expérience, d’accumulation sélective puis de diffusion.
Cette capitalisation se traduit à travers la diffusion des connaissances avec les outils ou les services développés par la structure comme : la documentation, les sites Internet, les publications (synthèses, fiches expérience, lettre d’info, etc.), la mise en relation avec des experts, des opérateurs ou des initiatives.

Le réseau national

Constitués en réseau national avec le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) qui occupe une place particulière dans l’animation du réseau en facilitant notamment l’accès aux informations nationales, les centres de ressources sont en capacité de mutualiser des outils, d’identifier des complémentarités et de dégager des analyses communes et des propositions à partir de leur connaissance des réalités de terrain. Dans le contexte des nouvelles étapes de décentralisation, où l’évolution du rôle de l’État et la fragmentation des responsabilités obligent à repenser l’organisation et la diffusion des ressources à l’échelle nationale, le réseau des centres de ressources de la politique de la ville peut constituer un point d’appui stratégique pour alimenter le lien entre national et local et contribuer à la constitution des réseaux d’échanges européens.

Pour en savoir plus, consulter le site Internet du réseau