Accéder au panorama de presse de l'actualité nationale
de la politique de la ville

Accueil > ACCOMPAGNER les politiques urbaines
Développement Économique Urbain

La réforme de la politique de la ville lancée en 2012 impulse une nouvelle dynamique en faveur des quartiers les plus en difficulté afin de les réintégrer dans des dynamiques urbaines d’ensemble. Cette réforme, qui s’inscrit dans une logique de simplification et d’efficacité, se traduit par des nouveautés comme la création du Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET), fusion du Secrétariat Général du Comité Interministériel des Villes (SGCIV), de l’Acsé et de la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR), une géographie prioritaire resserrée, et succédant aux contrats urbains de cohésion sociale (CUCS), de nouveaux contrats de ville pilotés à l’échelle intercommunale et marqués par une mobilisation renforcée de l’ensemble des acteurs en charge de projets de développement social et urbain en direction des quartiers. Il s’agit de l’Etat, des agglomérations, des communes mais aussi des Départements et Régions sans oublier les grands opérateurs et services publics tels que Pole Emploi et la Caisse des Dépôts, ainsi que la société civile avec les associations, les habitants et les acteurs économiques.

L’approche globale, multithématique des nouveaux contrats de ville concerne la cohésion sociale, le renouvellement urbain et à présent, le développement de l’activité économique et de l’emploi « avec pour objectif une réduction de moitié sur la durée du contrat de ville des écarts de taux d’emploi, en particulier au bénéfice des jeunes. » (Source : compte-rendu du conseil des ministres du 25 juin 2014) Le cadre étant posé, il s’agit à présent pour les acteurs de préparer les contrats de ville dont la signature est fixée au 30 juin 2015. Les centres de ressources politique de la ville ont été invités dès 2012 à s’inscrire dans une démarche proposée par le SGCIV et la Caisse des Dépôts intitulée : « Mission nationale d’animation du Développement Economique Urbain ». L’un des axes de cette mission consiste à proposer aux acteurs locaux une offre de qualification, de partage d’expérience et de mise en réseau pour produire collectivement de la connaissance à partager et à diffuser.

Trajectoire Ressources a fait le choix de mettre en place, avec le soutien des directions régionales Bourgogne Franche-Comté de la Caisse des Dépôts, un cycle « Développement Economique Urbain » à l’échelle interrégionale, en direction des professionnels du développement économique, de la politique de la ville, du développement social, de la rénovation urbaine en charge notamment de la préparation des futurs contrats de ville.

Publications du Cycle Développement Economique Urbain en Bourgogne Franche-Comté

altL'animation du volet économique des contrats de ville, synthèse de la journée du 1er octobre 2015

altL'entrepreneuriat et la politique de la ville, synthèse de la journée du 5 février 2015

Présentation des acteurs :

Couverture de la présentation d'Initiative Franche-ComtéPrésentation d'Initiative Franche-Comté

altPrésentation de l'Adie

altPotentiel, couveuse d'entreprise (BGE)

altBGE - EnsemBle pour aGir, Entreprndre

altL'impact social de France Active

altFrance Active

altPrésentation de France Active et de Bourgogne Active

Aller plus loin

altConvention d'objectifs pour les quartiers prioritaires entre l'État et la Caisse des dépôts

altACCRE - Aide aux Chômeurs créateurs ou Repreneurs d'Entreprise

altContrat d'Insertion dans la Vie Sociale - CIVIS

altConvention départementale d’engagement de la charte entreprises et quartiers

altNacre - Nouvel accopagnement pour la création-reprise d'entreprise

altDéveloppement d’une offre immobilière artisanale dans les quartiers de la politique de la ville - Note méthodologique

altIntervention en faveur du commerce dans les quartiers de la politique de la ville - Note méthodologique

Quelques bibliographies concernant le développement économique urbain

 
Laïcité

Les acteurs de la politique de la ville, bénévoles et professionnels, de collectivités comme d’associations observent une place grandissante du religieux dans les rapports sociaux, au travers de comportements ou de discours qui font référence à une particularité ethnique ou religieuse. Ce retour du religieux déstabilise souvent des acteurs qui manquent d’éléments pour identifier ce qui sous-tend tel ou tel discours, tel ou tel comportement.

Trajectoire Ressources a décidé de travailler cette question avec une vingtaine de professionnels de Bourgogne et de Franche-Comté, autour d'une formation-action animée par Dounia Bouzar (travail en cours - automne 2013/printemps  2014). Le projet, porté avec Profession Banlieue et RésO Villes, soutenu par la DAIC (Direction de l'accueil, de l'intégration et de la citoyenneté) a pour objectif de produire un référentiel de positionnement professionnel pour une gestion non discriminatoire et l'application de la laïcité dans les services publics et les structures associatives. Ce travail collectif sera présenté à la fin du printemps 2014.

En savoir plus : le projet

Depuis  le démarrage de ce chantier, la question du radicalisme religieux et des dérives sectaires a rejailli dans le débat public, prouvant que notre travail est en lien fort avec des problématiques d'actualité.

          . une interview de Dounia Bouzar sur le radicalisme religieux

          . l'annonce de la création d'un centre national de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam

 

 

 

 

Comment entrer dans le sujet ?

laiciteegaliteLaïcité et égalité : pour une posture professionnelle non dicriminatoire

 

Cette publication est le fruit d'un travail conduit dans le cadre d'un appel à projet national lancé en 2013 par la DAIC (Direction de l'Accueil, de l'intégration et de la citoyenneté devenue depuis, la Direction de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité).

Ce rapport n'a en aucune manière la prétention de proposer des recettes toutes faites pour gérer les questions de laïcité et de citoyenneté dans les quartiers. Il propose à l'inverse des éléments d'analyse, des clés de compréhension pour aider les professionnels de terrain à trouver collectivement des réponses concrètes à des situations concrètes.
Nous avons tenté d'objectiver des situations exprimées par des acteurs du champ socio éducatif large, pour ensuite identifier ce que nous dit la loi et ce que pourrait être une posture professionnelle laïque et non discriminatoire.

Ce premier travail sera enrichi dans le cadre de temps d'échanges et d'analyse que nous préparons actuellement.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites envisagées.

ODL-avis1erministreObservatoire de la laïcité - Avis au 1er ministre pour un rappel a` la loi sur la laïcité

 

Avis rendu par l'observatoire de la laïcité pour reposer quelques principes fondateurs de la laïcité : la promotion par la puissance publique dans la promotion et l'application de la laïcité ; ce que garantit la laïcité ; ce qu'interdit la laïcité.

ODL-avisstructuresObservatoire de la laïcité - Avis sur les structures d'accueil de la petite enfance

 

Avis rendu suites aux débats suscités par l'affaire de la crèche Baby Loup.

ODL-collectivitesObservatoire de la laïcité - Laïcite et collectivites locales - Guide

 

Guide très concret à destination des collectivités locales et qui permet de passer en revue les principales traduction de la laïcité au niveau local.

O9DL-gestionObservatoire de la laïcité - La gestion du fait religieux dans l'entreprise prive´e - Guide

 

Guide très concret à destination des entreprises privées et qui permet de passer en revue les principales traduction de la laïcité dans l'entreprise.

charteCharte de la laïcité à l'Ecole

 

Charte qui précise que La Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République, dont la laïcité.

charteLaïcité et Gestion du fait religieux dans les structures Socio-éducatives

 

 

charteRapport annuel de l’Observatoire de la laïcité 2013-2014

 

 

Aller plus loin

DB-cimetieresJeunes et radicalisation islamiste : parcours, facteurs et acteurs influents

 

Ce rapport résulte des recherches menées par un groupe de chercheurs de l’Adric (Agence de Développement des Relations Interculturelles pour la Citoyenneté) et dirigées par Chahla Beski-Chafiq (docteure en sociologie). Ce rapport s’inscrit dans la série de recherches lancées par le CIR depuis l’automne 2008. Le thème de cette nouvelle recherche porte sur la radicalisation islamiste des jeunes dans les villes européennes de taille moyenne. Sur cette base, les villes suivantes ont été sélectionnées: Aarhus (Danemark), Parma et Vérone (Italie), Leicester (UK) et Lille (France). C'est cette dernière ville qui fait l'objet de recherche de ce rapport.

DB-cimetieresDounia BOUZAR - Des cimetières et des cantines qui restent laïques

 

Article qui répond à la question : Comment faire pour que tous les enfants mangent ensemble à la cantine ?

BouzarDounia BOUZAR - L'Islam entre mythe et religion : le nouveau discours religieux dans les associations socio-culturelles musulmanes

 

VSOC 063 0119Dounia BOUZAR - Quelle éducation face au radicalisme religieux (interview)

 

VSOC 063 0119Guide de survie pour répondre aux préjugés sur les migrations

 

 

La concordance des calendriers (Contrats de Ville nouvelle génération/ Prochaine politique de Cohésion Européenne/ Mandats Municipaux) sur la période 2014/2020, « donne l’opportunité de mobiliser et territorialiser les crédits de droit commun de l’Union Européenne dans les quartiers Politique de la Ville » (Cf. Convention cadre entre l’ARF et le Ministre délégué à la Ville, 13 février 2013) et fait de 2013 une année charnière, opportune à la préparation et à la qualification des acteurs impliqués dans le développement social et urbain, habitués ou novices aux questions européennes, mission qu’un centre de ressources politique de la ville a vocation à conduire.

Présentation des structures et des projets

CRDSU

Le programme de la journée

Aider les territoires urbains confrontés à des enjeux sociaux, économiques, environnementaux majeurs, réduire les inégalités entre territoires, améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers prioritaires, sont des enjeux auxquels la France s’attache à répondre depuis la création de la Politique de la ville dans les années 1970, mais aussi l’Europe qui consacre à la problématique urbaine une importance croissante depuis le milieu des années 1990. La problématique urbaine a d’abord été traitée de manière expérimentale dans les programmes Urban (1994/1999 et 2000/2006) sur quelques sites. Intégrée aux objectifs Convergence et Compétitivité régionale de la politique de cohésion 2007/2013, elle prend actuellement la forme d’un axe, une mesure ou une sous-mesure des Programmes Opérationnels (PO) d’une quinzaine de régions. Concernant la prochaine programmation des fonds structurels (2014/2020), tous les PO régionaux devront consacrer 10% de l’enveloppe globale des fonds structurels FEDER-FSE aux territoires retenus de la future géographie prioritaire.

TR-CDR

Présentation de Trajectoire Ressources

À la fois proches et distanciés des réalités de terrain, les centres de ressources proposent des espaces d’information, de réflexion, de débats et de production de connaissances. Ce sont des lieux de rencontres interinstitutionnelles et multi-partenariales.

Etude nationale sur la mise en oeuvre du volet urbain de la politique européenne de cohésion 2007 - 2013 : dossier complet

Étude nationale sur la mise en oeuvre du volet urbain de la politique européenne de cohésion

Après plusieurs années de mise en oeuvre, un premier bilan des Projets urbains intégrés génération 2007-2013 peut être fait : effets leviers, plus-values, difficultés rencontrées, freins ou conditions de la réussite...

Au-delà d'une analyse détaillée d'un échantillon de neuf Projets urbains intégrés, l'étude s'attarde également sur d'autres manières d'aborder la dimension urbaine de la politique européenne de cohésion à travers les exemples du Nord-Pas-de-Calais, de la Bretagne et de la Martinique.

CRDSU

Le CR•DSU un lieu ressource et de mise en réseau sur le développement social urbain en Rhône-Alpes

Le centre de ressources pour le développement social urbain (CR•DSU) en Rhône-Alpes est destiné aux acteurs s’inscrivant
dans un objectif de cohésion sociale dans un territoire. Créée en 1993, l’association s’adresse à l’ensemble des acteurs
(professionnels ou non) de la politique de la ville et de la cohésion sociale : professionnels, élus, institutionnels, partenaires
locaux, réseaux associatifs, chercheurs, formateurs…

MEU RECUEIL PUI OURCQ

PUI du groupement d'intérêt public des territoires de l'Ourcq

Situés au nord-est de Paris, le long du canal de l’Ourcq et de l’ancienne RN3, « Les territoires de l’Ourcq » constituent une entité géographique formée par les limites municipales de cinq communes de SeineSaint-Denis(Pantin, Bobigny, Bondy, Noisy-le-Sec et Romainville).

Associées au sein d’un Groupement d’intérêt public (GIP) afin de mettre en œuvre une démarche partenariale, ces collectivités sont surtout unies par un même objectif opérationnel : redynamiser un territoire en phase de « désindustrialisation » en tirant partie de nombreux avantages fondés sur des potentialités économiques persistantes (établissements écoindustriels, établissements hospitaliers et de santé), sur les réseaux universitaires et de recherche (privés et publics), sur les infrastructures de transport et sur l’attrait environnemental du canal de l’Ourcq et de la Corniche des Forts.

MEU_RECUEIL_PUI_SYCOVAP

PUI de l'Agglomération de Périgueux - Sycovap

Situé en Dordogne, dans le Périgord Blanc, l’espace territorial concerné par le Projet urbain intégré (PUI) est l’Unité urbaine de Périgueux qui comprend l’agglomération de Périgueux et la ville de Boulazac. Le projet de territoire porte ainsi sur quatorze communes et totalise 72 045 habitants.

Si cet espace territorial présente des caractéristiques socio-économiques dans la moyenne nationale, cinq quartiersaffichent des indicateurs de fragilité sociale plus préoccupants.

plaquette GIP 2511101

Territoires de l'Ourcq, l’avenir au fil de l’eau

Autour d’un territoire commun, l’ancien secteur industriel de la RN3 et du Canal de l’Ourcq, et d’un enjeu partagé de reconstruction de la ville, les communes de Pantin, Bobigny, Romainville, Noisy-le-Sec et Bondy se sont associées au sein d’un GIP (Groupement d’Intérêt Public) pour mettre en œuvre une démarche partenariale. Chacune porteuse localement de grands projets d’aménagement, les cinq villes développent une expertise et des projets selon les axes stratégiques que sont le soutien à l’innovation et le développement durable du territoire.

Les communes poursuivent des objectifs fédérateurs : favoriser le développement économique et l’implantation d’activités à forte valeur ajoutée, maintenir une activité industrielle, créer de nouveaux quartiers proposant une offre de logements à haute qualité environnementale, et compléter l’offre de transports, notamment publics, sur le territoire.

presentation MEU

Mission Europe Urbain

La Mission Europe Urbain, mission nationale d’appui et d’animation du volet urbain de la politique européenne de cohésion est née en mars 2010. Financée et pilotée par la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale (Datar), le Secrétariat général à la ville (SG CIV), la Délégation générale à l'Outre-Mer (DéGéOM) et l’Union européenne, dans le cadre du programme national d'assistance technique Europ’Act, elle est hébergée au sein de l’Agence de services et de paiement (ASP).

présentation gal leader revermont

Programme Leader 2007-2013, Pays du Revermont Poligny-Arbois-Salins

Le Pays du Revermont est un territoire du centre du département Jura, composé de trois communautés de communes, regroupant 63 villages et 3 bourgs centres. La population est de 22 600 habitants pour une densité de 38 habitants au km2.

Fort d’une première expérience LEADER + en 2000-2006, le syndicat mixte s’est positionné sur un second programme. Alors que le précédent était consacré principalement au développement culturel, le Pays a axé LEADER 2007-2013 sur d’autres orientations stratégiques de développement du territoire en lien avec notre Charte. Principalement, sur des enjeux agricoles, d’ouvertures de paysages, et de valorisation touristique.

Présentation GIP OURCQ

Le Projet Urbain Intégré des Territoires de l’Ourcq

Présentation des Territoires et de son Projet Urbain Intégré.

URBACT

Urbact

URBACT est un programme européen de coopération territorial qui s’inscrit dans le cadre de la politique européenne de cohésion. Il a pour objectif de contribuer à mettre en œuvre la stratégie européenne de Lisbonne-Göteborg ainsi que les objectifs stratégiques de la stratégie Europe 2020.

Artair

Art'air

ART'AIR s'est imposé au gré du temps, par la volonté de l'équipe d'animation, des élus de l'association et de la Ville. Cette envie s'est matérialisée sous la forme d'expositions, d'un livre mémoire en 99 et de l'ouverture en 2005 de " l'Espace Art'Air ", lieu de création et d'exposition des arts plastiques pour le jeune public.

ART'AIR au delà du nom est une invitation à se déplacer " je viens voir et je vais aussi voir ailleurs " à se mobiliser en équipe, à se concentrer sur une œuvre personnelle à échanger avec un artiste, à communiquer avec ses parents, à confronter en permanence ses savoirs faire, ses savoirs être.

biblio

Bibliographie sur la démarche intégrée et le volet urbain de la politique européenne de cohésion

 

Fougeres

Salle de sport associative des Fougères

La salle de sport des Fougères est un équipement dédié à la pratique de la boxe, de la musculation et aux activités de fitness. Il a été réalisé dans le cadre du programme de renouvellement urbain du quartier avec le soutien de l’ANRU, du Conseil Général du Doubs et du CNDS.

Europe

Maison de l'Europe / Europe Direct Franche-Comté

Le centre fut fondé par la Ville de Besançon en 1999 et obtint le label Info-Point Europe de la Commission européenne. La Commission européenne a, en 2005, transformé le réseau et l’a renommé Europe Direct.

Le réseau Europe Direct, fort de plus de 520 centres répartis sur l’ensemble du territoire européen dont 51 en France, agit comme intermédiaire entre l’Union européenne et les citoyens, et encourage la débat au niveau local.

Documents support

The urbact method

The Urbact Method

 

Session Ressource Europe Politique de la Ville

Session Ressource Europe Politique de la Ville

 

Les orientations nationales de la politique de la ville

Les orientations nationales de la politique de la ville

 

Une voie nouvelle pour le développement des transports en commun à BELFORT

Une voie nouvelle pour le développement des transports en commun à BELFORT

 

Mobilités urbaines et désenclavement - L’expérience du Grand Besançon -

Mobilités urbaines et désenclavement - L’expérience du Grand Besançon -

 

Pays de Montbéliard Agglomération - Caden Cité

Pays de Montbéliard Agglomération - Caden Cité

 

 

programme

Programme

Les visites du mercredi

Offemont

Bilan et perspectives du PLRU Belfort Offemont

PSP

Le pôle de santé pluri professionnelle Belfort Sud

Atelier 1 : Stratégie de diversification

Grand Nancy

Grand Nancy

CAB

Communauté d'Agglomération Belfortaine

Atelier 2 : Opérations de diversification

ActuReseau

Baggersee

ActuReseau

Neolia

ActuReseau

HDI

ActuReseau

ATIK Résidences

Actualités du réseau

ActuReseau

Actualités du réseau

Plénière

trbelfort

Les habitants dans les situations de diversification

Ressources

LivretBBC

Comment profiter du confort de votre logement BBC

proprio

Devenir propriétaire en toute sérénité

orivsynthese

Etude des parcours, pratiques et usages des habitants du nouveau parc privé au Neuhof

publicationsoriv

Les publications de l'ORIV sur la rénovation urbaine

 
Les médiateurs sociaux en Franche Comté, au service de la cohésion et de la lutte contre les discriminations : Quels professionnels pour quelle utilité sociale ?

Etat des lieux et prospectives en Franche Comté

16 juin 2011

La médiation sociale est un outil majeur au service de la cohésion sociale et de la lutte contre les discriminations. Elle intervient au cœur des quartiers prioritaires, en facilitant le lien entre les personnes et les institutions, en restaurant la considération et l’accès à l’autonomie, en privilégiant « l’aller vers » et le « faire avec » les habitants des Zones Urbaines Sensibles.

Aujourd’hui où en sont les emplois de médiation sociale en Franche Comté ? Quelles sont les pratiques de professionnalisation et d’évaluation ? Comment accompagner une dynamique régionale au service de la reconnaissance, de la mobilité et de la professionnalisation de la médiation sociale ?

Dans le prolongement du programme de professionnalisation initié par l'ACSé au titre du dispositif adulte relais, la journée du 16 juin 2011, avait pour objectif, en s'appuyant sur un état des lieux des pratiques de médiation sociale en Franche-Comté, de :

  • partager un diagnostic,
  • de favoriser la mutualisation et le travail en réseau,
  • d'accompagner une dynamique régionale au service de la professionnalisation et de la reconnaissance de l'utilité sociale de la médiation sociale.


Documents à télécharger :